Background compteetranger.com

La loi Macron va-t-elle réellement révolutionner la mobilité bancaire ?

La loi Macron va-t-elle réellement révolutionner la mobilité bancaire ?

En France, depuis 2004, les autorités étatiques tentent de reformer le secteur bancaire pour stimuler la concurrence et mieux servir les consommateurs. Ainsi, le gouvernement a toujours tenté d’améliorer les pratiques des établissements financiers en matière d’aide à la mobilité bancaire pour permettre aux clients de changer de banque lorsqu’ils le voudront. Cette opération, souvent jugée complexe et dangereuse, est crainte par la plupart des clients. Mais, la donne pourrait changer avec les efforts de l’état ayant abouti en 2017 au « contrat de mobilité bancaire » issu de la loi Macron. Ainsi, se pose la question suivante : cette loi, va-t-elle réellement révolutionner la mobilité bancaire en France? Voyons cela dans les lignes qui suivent.

Quels changements pour les clients sur la mobilité bancaire ?

Comparée à la loi Hamon qui introduisait déjà un service de mobilité bancaire sans frais proposé par la banque de départ, la loi Macron va encore plus loin en obligeant les banques à informer systématiquement, gratuitement et sans condition leurs clients sur l’existence de ce service. Ainsi, les clients s’investiront moins pour changer de banque car ne devant plus, avec l’entrée en vigueur de la loi Macron, faire la démarche de réclamer à la banque de départ un état récapitulatif des opérations récurrentes et automatiques sur leur compte durant les 13 derniers mois et ensuite communiquer ces mêmes informations à la banque d’arrivée.

changer banque

Tout ce que les consommateurs ont désormais à faire est de donner leur accord et la transmission d’informations du client de la banque de départ vers la banque d’arrivée se produit automatiquement. Désormais, pour rejoindre une autre banque, il suffira juste de donner un mandat à l’établissement de son choix. Celui-ci s’occupera alors de toutes les démarches.

Et les banques dans tout ça ?

Entré en vigueur depuis le 06 février 2017, l’article de la loi Macron sur la mobilité bancaire a pour but de permettre au client qui souhaite changer de banque de bénéficier d’un service de transfert automatisé de sa domiciliation bancaire mis en place dans sa banque d’accueil.

La loi Macron, favorise ainsi la concurrence entre les banques et présente une réelle opportunité aux établissements financiers de se différencier dans le but de conquérir de nouveaux clients en proposant davantage de services autour de la mobilité bancaire à savoir : la prise en charge des moyens de paiements, les comptes d’épargne, les comptes titres, la prise en compte des transferts internationaux, les transferts intra-réseaux et intra-groupes, et la prise en charge de la clientèle professionnelle ou entreprise.

ch be lu ca