Background compteetranger.com

Mobilité bancaire : pourquoi les clients hésitent toujours à changer de banque

L’accès au service bancaire nécessite beaucoup d’engagement et de démarches à mettre en œuvre pour arriver au bout de ses attentes. Connaissant la contrainte qu’implique le montage de dossier pour bénéficier du service bancaire, les usagers se trouvent libérer une fois que l’objectif a été atteint. Pourtant, les mêmes usagers d’une banque donnée se plaignent constamment de la défaillance du système bancaire, alors qu’ils ne se décident que rarement d’envisager de voir ailleurs que dans leur banque habituelle. Qu’implique la mobilité bancaire : pourquoi les clients hésitent toujours à changer de banque.

Tout sur la mobilité bancaire

La mobilité bancaire consiste au fait de quitter sa banque d’origine ou encore banque de départ pour une future banque, c’est -à-dire banque d’arrivée. Pour faire simple, cette mobilité requiert le transfert de toutes vos opérations courantes de votre banque habituelle, que l’on peut nommer A vers une nouvelle banque B. Ceci dit, vos domiciliations, vos prélèvements et virements réguliers sont les opérations concernées par la mobilité bancaire : pourquoi les clients hésitent toujours à changer de banque, combien même que ce processus est accompagné du service qui promeut cette initiative.

Mobilité bancaire : pourquoi les clients hésitent toujours à changer de banque

Les démarches de changement de banque ne passent pas comme une lettre à la poste, c’est en effet truffé de quelques difficultés constituant souvent un frein à la prise de décision de ces usagers. Décortiquons le mal de la mobilité bancaire : pourquoi les clients hésitent toujours à changer de banque.

Mobilité bancaire

Selon les données de l’UFC Que Choisir : 25% des usagers de banque ne seraient pas contents du service offert par leur banque, pourtant, ils sont peu à s’en défaire pour une autre, notons que seulement 3% osent le faire par année, alors qu’en matière de téléphonie et d’assurance, le problème de mobilité connait un succès.

La difficulté relève du fait que la procédure reste onéreuse, que le transfert concernant certaines opérations telles que le PEL, la lenteur du système au sujet des virements et prélèvements, les chèques qui seraient sans provision, le manque de diligence de créditeurs comme EDF, la Direction des impôts. Aussi, le non accompagnement de la prise en charge de procédures de mobilité des clients par les banques n’encourage pas de recourir à la volonté de changement, dans la mesure où c’est psychologique!


Pour approfondir le sujet :

ch be lu ca